mardi 22 novembre 2016

Communiquer avec un chat sourd.

img_0413

Pour ceux et celles qui le savent, ou pour les autres, Duchesse est sourde. Cela n’a pas était facile de communiquer avec elle au début. Pour ma part j’ai été tellement triste qu’elle ne puisse pas entendre normalement. Puis, nous sommes tombé sur un site spécialisé sur « cette gène » qui confié quelques conseils. Je suis là aujourd’hui, pour vous partager ces précieux conseils qui nous ont facilités la vie ainsi que la sienne. Si comme nous, vous avez un chat ou un autre animal mal-entendant, cette article est fait pour vous.

Le pourquoi du comment.

Tous les chats blancs sont porteur du gène W. à l’origine de la couleur dominante blanche, qui est une dégénérescence de l’oreille interne, occasionnant la surdité. Le chaton naît normal mais vers l’âge d’une semaine, son oreille interne, au lieu de continuer à se développer subit des altérations progressives. La dégénérescence est généralement complète à trois semaines. Vous me direz que c’est affreux mais non, « la nature est bien faite » et l’anomalie, bien que présente au niveau génétique, ne s’exprime pas systématiquement chez tous les chats. Ainsi, soit la tare* reste cachée et l’oreille se développe normalement, soit la tare se manifeste et dans ce cas la dégénérescence est complète : le chat est sourd comme un pot pour l’oreille atteinte.
Sachant qu’un chat a deux oreilles et que l’anomalie n’affecte pas forcement les deux oreilles de la même manière, trois cas se présentent : la surdité est bilatérale, unilatérale… ou absente.

La surdité ne pose problème que lorsqu’elle est bilatérale. L’atteinte unilatérale quant à elle passe complètement inaperçu au simple examen du chat (elle peut par contre être dépistée par des examens spécialisés). Il y a bien sur compensation partielle du handicap, compensation d’autant plus facile que le chat vit en milieu protégé (chat d’intérieur). Le chat sourd est plus attentif aux autres signaux. Il réagit particulièrement aux vibrations transmises par le sol ou l’air. Le chat est aussi très attentif aux réactions de ses congénères, réactions qui l’alertent d’un bruit insolite qu’il ne perçoit pas.
Il est ainsi parfois difficile de déterminer si un chaton est sourd ou simplement placide, s’il entend ou s’il se contente d’imiter ses frères et sœurs, s’il perçoit des sons ou juste des vibrations.

La communication entre chats passe davantage par les canaux olfactifs (odeurs, phéromones) et visuels (marques de griffes, attitudes corporelles, etc.) que par les canaux auditifs. Un chat sourd ne se débrouille donc pas trop mal dans ses rapports avec les autres chats, qu’il s’agisse de compagnons, d’adversaires ou de ses rejetons. Par contre, la communication homme – chat est en grande partie « verbale ». Vivre avec un animal sourd implique donc que l’homme modifie radicalement ses habitudes de communication.

Même si la surdité ne semble pas vécue comme un drame par le chat, il faut admettre qu’elle constitue un réel handicap (au même titre qu’une patte en moins) et qu’il est de bon ton pour un éleveur de ne pas cultiver ce genre de particularité… Pour ne pas dire qu’il convient bien sûr de tout faire pour éviter d’obtenir des chatons sourds !

Je pense avoir résumé assez bien le sujet, je ne vais pas trop épiloguée sur la chose, donc si vous avez besoin de plus de détail n’hésitez pas, je suis là pour vous faire parvenir le reste de l’explication. Attention, certains chats blanc, peuvent très bien avoir une très bon ouïe. Il y a des tests simple qui vous permettront de dépister la surdité. Les voici :

 

La façon de la découvrir.

  • Placez-vous derrière lui, attendez quelques minutes pour vous faire oublier.
  • Appelez-le sans bouger, sans taper des mains et des pieds. Ils sont très sensibles aux vibrations et aux mouvements d’air. S’il ne réagit pas, votre chat à certainement un petit ouïe.
  • Répétez cette action plusieurs fois, si une réaction se fait sentir.

Autres signes : Si votre chat à des difficultés à se réveiller quand vous le touchez, votre chat est certainement sourd, ou il est dans un sommeil très profond.

Ces deux manières m’ont permise de savoir que ma petite Duchesse était belle et bien mal-entendante. Les vétérinaires ont aussi pratiqués les mêmes attitudes afin de vérifier qu’elle l’était bien.

 

Comment vivre avec un chat sourd.

Évitez de le mettre dehors. Cela lui évitera bien des incidents. Sinon, munissez-le d’un collier réfléchissant. Et oui, ça parait évident n’est-ce pas, mais il vaux mieux prévenir que guérir. Pour ma part, ma 1ere fille, Nala (Oui oui, j’ai bien dit ma « fille », ils sont comme mes enfants.. Même s’il sont bien poilus), l’a prise sous son aile, et y fait très attention surtout quand il s’agit d’aller se promener. Happy (mon 1er chien) est éduqué pour m’alerter si elle s’est sauvée. Croyez-moi, ça aide beaucoup, quand vous laissez vos fenêtres ouvertes et que vous êtes occupés ailleurs.

  • Utilisez toujours les mêmes signes de la main pour communiquer avec lui. Votre chat comprendra à force de le répéter.
  • Lorsqu’il fait noir dehors, utilisez une torche ou un jeu de lumière (c à d, reflet ou autres) pour lui signaler votre présence ou pour qu’il rentre. Il s’amusera avec se point lumineux et reviendra là ou il doit être.
  • Utilisez un collier à clochette pour le localiser. Attention, je ne conseille que ces colliers pour les chats mal-entendants. Car il est nuisible pour les chats avec une bonne ouïe. Si vous ne le saviez pas, retirer-le lui rapidement. Cela peut endommager l’ouïe de votre animal.

 

Avec ces conseils, j’ai pu découvrir un chat qui vivait bien mieux que je ne le pensais. Malgré mes peurs quand j’ai découvert sa surdité, j’ai pu voir qu’un chat sourd pouvait vivre normalement. Un chat sourd n’est pas malheureux, surtout quand sa surdité est très vite déceler. Vous pourrez tout autant partager de choses que vous le faites en général avec les chats entendants. Vous verrez aussi qu’ils sont plus sensibles au contact de l’humain, les caresses le rassure, c’est un geste qui l’aide à se sentir « normal ».

J’espère avoir pu vous aider. Vous pouvez maintenant comprendre votre chat comme n’importe quel autre animal.

Pensez à le récompenser lorsqu’il fait une bonne action, cela lui permettra de l’encourager à continuer ainsi.

 

 

IMG_0325

 

SIGNATURE

La tare* : Anomalie physique ou mentale, le plus souvent héréditaire

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Reply maptitepomme mardi 22 novembre 2016 at 18:33

    Elle est trop belle ! Merci pour ces précieux conseils. Ma chatte n’a pas ce problème, elle aime juste m’ignorer par moment ou faire sa belle 😉

    • Reply Delphine B. mardi 22 novembre 2016 at 20:21

      Je te rassure ma première fifille Nala, m’ignore aussi très bien ! Surtout quand elle n’a pas ses petites gourmandises !!!
      On les aiment quand même beaucoup nos petites bêtes <3

  • Reply Coyote Life samedi 4 février 2017 at 7:39

    Très bien cet article, je suis comportementaliste animalier (spécialisation chiens), j’ai eu pas mal de cas de surdité avec beaucoup de maîtres à éduquer là dessus.

    A début c’est toujours un petit choc mais après c’est le bonheur. D’ailleurs j’ai un de mes élèves qui m’a confié ne plus vouloir de chiens entendants.

    • Reply Delphine B. dimanche 5 février 2017 at 17:43

      C’est mon meilleur ami qui est lui aussi comportementaliste canin qui m’a éclairais aussi sur pas mal de chose.
      Après c’est un coup a prendre, mais ça effraie pas mal de personne malheureusement.

  • Reply Mathilde's Closet dimanche 19 février 2017 at 13:28

    Hello ! Ton article est vraiment très intéressant, mon chat n’a pas ce problème mais c’est très important d’être au courant et de savoir comment réagir si un jour ça nous arriver ou si on croise un chat malentendant dans la rue !

    Mathilde’s Closet

  • Laisse une réponse

    Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com